© 20203 par Salle de Sport. Créé avec Wix.com

Le Pound, c'est un cours de renforcement musculaire ultra-rythmé de 15,30 ou 45 minutes à base de squats et de fentes, qui mélange des mouvements de pilates et qui, surtout, se pratique avec un accessoire encore jamais vu dans les salles de gym : les sticks, des baguettes de batterie en plastique vert fluo qui vont accompagner le moindre de nos mouvements. Au cours des exercices, on frappe les sticks entre eux ou sur le sol de façon à créer soi-même l'accompagnement sonore.

 

A quoi ça sert ? A muscler les cuisses, les fesses et le dos, puisque le Pound se base principalement sur des squats et des fentes, mais aussi les abdos (assis avec les jambes pliées et décollées du sol, on maintient la position tout en tapant le sol avec les sticks) et, bien sûr, les bras. La discipline inclut aussi un travail cardio-vasculaire, de mémorisation et de coordination et permet, surtout, de brûler jusqu'à 900 calories par cours !

 

C'est pour qui ? Tout le monde. Hommes ou femmes chacun adapte l'amplitude des mouvements à sa forme ou à sa souplesse.

 

Pour toutes celles qui, n'ont jamais approché de près ou de loin une batterie la prise en main des sticks est très facile et ne nécessite aucune compétence particulière. Le cours commence doucement, par un échauffement debout où l'on tape les sticks au dessus de notre tête entre deux squats. Rapidement, le rythme s'accélère et on se retrouve avec des perles de sueur sur le front alors que le cours n'a pas commencé depuis quelques minutes.

Alors que les baguettes pourraient sembler accessoires, le fait de marquer le rythme soi-même impulse une vraie dynamique, et motiverait même la plus réticente au fitness. Enfin, le bonus du Pound tient dans la playlist, dont les titres ont été sélectionnés afin de coller aux exercices avec sticks : on se réveille sur Light d'Ellie Goulding, on se déhanche sur Talk Dirty de Jason Derulo, on augmente le rythme sur Sweet Nothing de Calvin Harris et, point d'orgue de la séance, on donne tout sur Killing in The Name, de Rage Against The Machine, à grands coups de baguettes sur le sol et en réveillant la hard-rockeuse qui sommeille en nous. Enfin, on souffle sur Royals, de Lorde. En résumé, un cours fun, ludique et qui défoule vraiment.